Conclusion

Le féminisme du premier XIXe siècle émergea sur les frustrations de la période révolutionnaire qui n’avait pas affranchie politiquement les femmes. Pire, le Code Civil, promulgué en 1804, enfermait la femme dans un statut de soumission à l’égard de l’homme. Mais les mentalités évoluèrent progressivement en particulier grâce à ces femmes et à certains hommes qui n'ont eu de cesse de se battre pour les droits des femmes.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site